Comment la surpêche influence le comportement des poissons

Le 19 septembre 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Une équipe de scientifiques européens souhaite en avoir le cœur net. Face à la surpêche, ils ont décidé d’étudier le comportement des poissons et l’adaptation de leur modèle de développement, une expérience qui doit pouvoir fournir des informations sur l’évolution réelle des stocks de poissons.
 
La surpêche a déjà montré que la sélection jouait en faveur des spécimens les plus petits.
 
«Presque tous les poissons les plus gros, c’est-à-dire commercialisables, sont en train de disparaître», explique Carl Lundin, biologiste marin qui dirige l’Union internationale de la protection marine. Or, il est important de préserver les femelles de grosse taille, en particulier pour la morue, car leur rôle est crucial pour reconstituer les stocks.
 
Mais la pêche industrielle n’a pas seulement pour conséquence une diminution de la taille de poissons. Elle agit aussi sur la reproduction.
 
C’est ainsi que Beatriz Diaz Pauli et ses collègues de l’université de Norvège, dont les travaux seront remis à la société européenne de biologie évolutive, vont sélectionner 9 groupes de guppys, petits poissons exotiques d’eau douce[1], comprenant chacun 500 à 900 individus. Dans 3 de ces réservoirs, ils élimineront les poissons dépassant 16 millimètres; dans les autres, ils enlèveront ceux dont la taille est inférieure à 16 mm.
 
Ils vont ensuite observer les habitudes d’accouplement des poissons et noter les variations des taux de croissance des poissons, leur âge, leur taille et leur maturation, les efforts de reproduction et les comportements alimentaires.
 
Ils veulent connaître l’adaptation des poissons et surtout savoir si cette adaptation est génétique ou temporaire, c’est-à-dire non transmissible d’une génération à l’autre.
 
Déterminer la nature de ces changements permettra d’en savoir un peu plus sur l’évolution des stocks en cas d’arrêt de la surpêche, ou bien si de futures zones de reproduction protégées sont à définir.


[1] Poecilia reticulata


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus