Comment la directive sur les inspections s’est perdue à Bruxelles

Le 10 novembre 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La directive sur les inspections n'est plus d'actualité
La directive sur les inspections n'est plus d'actualité

Discrètement mais sûrement, la directive sur les inspections environnementales vient d’être abandonnée par la Commission européenne, qui a cédé face au lobbying du Royaume-Uni, révèle le quotidien britannique The Guardian.

Ce projet de directive avait pour objet de mettre en place un réseau de surveillance et d’inspection aux portes d’entrée de l’Union européenne, pour détecter les trafics de déchets toxiques et d’espèces sauvages. Il permettait aussi à des agents européens d’effectuer des contrôles sur le terrain.

Selon une source bruxelloise, la responsabilité de cet abandon revient au Royaume-Uni, qui a œuvré pour que ces contrôles restent de la compétence des Etats membres.

La criminalité environnementale a pourtant pris un tournant catastrophique en Europe, avec 7,4 millions de tonnes exportées illégalement chaque année et un trafic d’espèces sauvages et de bois illégal évalué entre 65 et 200 milliards d’euros par an.

L’échec de cette réglementation s’ajoute aux 80 propositions législatives qui ont déjà été jetées aux oubliettes par la Commission Juncker en décembre 2014.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus