Comment construire un immeuble pour hypersensibles

Le 07 avril 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Tous les matériaux ont été agréés par les hypersensibles.
Tous les matériaux ont été agréés par les hypersensibles.
andreas zimmermann architekten

Peu reconnus en France, les hypersensibles ont désormais leur maison en… Suisse. A l’initiative de la fondation Healthy Life and Living, la ville de Zurich vient d’achever la construction d’un bâtiment unique en Europe. Abritant 15 appartements, cet immeuble de 1.200 mètres carrés a été conçu pour réduire à néant les dégagements chimiques et l’électromagnétisme qui insupportent littéralement les personnes atteintes du syndrome d'hypersensibilité chimique multiple (MCS, Multiple Chemical Sensitivity).

Des matériaux testés par les hypersensibles

Elaborée par l’architecte Andreas Zimmermann, la construction du quartier Leimbach n’utilise que des matériaux (enduits, revêtements de sol, joints) testés et approuvés par des hypersensibles. Le plan a été développé de façon symétrique autour d'un noyau formé par la cage d'escalier et l'ascenseur, conformément au demandes des personnes atteintes de MCS. Pour réduire les risques liés à l’électromagnétisme, les fers à béton ont été remplacés par une armature en fibres de verre et les réseaux électriques ont été blindés. Toitures, sols et murs extérieurs ont été pourvus de filets interdisant le passage des ondes de téléphonie mobile. Le montant des travaux est estimé à 5 millions d’euros.

Les performances de ce bâtiment hors normes sont aussi le fruit de consignes drastiques données sur le chantier. Les ouvriers avaient ainsi interdiction de fumer, de se parfumer et d’utiliser des mousses de montage ou des bombes d’aérosol. Lors du bétonnage, aucun fluidifiant ou inhibiteur n’ont été ajoutés au béton.

Respecter les règles de vie

Les occupants doivent aussi respecter certaines règles de vie. L’organisation des pièces permet aux malades de se débarrasser des particules irritantes à mesure qu’ils progressent dans leur appartement: entrée, vestiaire, couloir, salle de bains, espace de rangement, chambre à coucher. Le bâtiment bénéficie également d’un système de ventilation qui évacue les odeurs. Leurs visiteurs doivent éteindre téléphone portable et autres équipements sans fil avant d’entrer. Ce qui n’interdit pas de communiquer avec l’extérieur: l’immeuble MCS est, en effet, équipé d’une ligne téléphonique traditionnelle.

Selon les services de la ville de Zurich, 5.000 personnes environ sont atteintes du syndrome de MCS, en Suisse.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus