Comment Beijing va tenir ses engagements carbone

Le 16 août 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
> 
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La nouvelle avait fait l’effet d’une bombe. Quelques jours avant que ne s’ouvre le sommet climatique de Copenhague, en novembre 2009, la Chine annonçait vouloir réduire de 40 à 45% l’intensité carbone de son économie entre 2005 et 2020.
 
La preuve, avançaient les soutiens aux grands pays émergents, que des pays non soumis au protocole de Kyoto pouvaient participer activement à la lutte contre les changements climatiques. Hélas, plus d’un an et demi après cette annonce fracassante, les actions concrètes se font toujours attendre.
 
Un peu de patience, a demandé Xie Zhenhua dans un entretien accordé, il y a quelques jours, au China Daily. Le numéro deux de la puissante Commission nationale de la réforme et du développement a annoncé la publication prochaine d’un plan d’action à moyen terme. Un plan qui sera la traduction concrète des engagements pris dans le cadre du 12e plan quinquennal (2011-2015), dans lequel la Chine prévoit de réduire de 17% son intensité carbone par rapport à 2005.
 
Selon des fuites survenues au début de l’année, les efforts seront répartis entre 5 grands secteurs d’activité. Parallèlement, un marché de quotas d’émission de CO2 devrait être testé dès 2013 pour être étendu à tout l’empire du milieu deux ans plus tard. En revanche, la Chine ne prévoit pas d’avoir massivement recours aux techniques de captage et de stockage géologique du gaz carbonique avant 2020.
 
Aussi ambitieux soient les objectifs chinois, le climat n’y gagnera pas grand-chose. Car, même en abaissant de 45% son intensité carbone, la seconde économie mondiale reste massivement tributaire du charbon. Selon les projections du World Ressource Institute, la Chine devrait émettre près de 9,3 milliards de tonnes de dioxyde de carbone en 2020, contre 5,4 milliards en 2005. Et beaucoup plus si elle ne tient pas ses propres engagements.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus