Comité permanent amiante: nouvelles mises en examen

Le 19 janvier 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Deux anciens dirigeants du Comité permanent amiante (CPA) ont été mis en examen, aujourd’hui 19 janvier, pour homicides, blessures involontaires et abstentions délictueuses, dans le cadre de l’enquête sur les dégâts causés par l’amiante.

 
Bernard Giboin, représentant de la société Everite Saint-Gobain, était membre du CPA de 1985 à 1995. Cyril Latty, lui, a présidé le CPA.
 
Après les 4 mises en examen annoncées le 9 janvier (voir JDLE), cela porte à 6 le nombre d’anciens dirigeants mis en cause par la juge Marie-Odile Bertella-Geffroy, du Tribunal de grande instance de Paris.
 
Il leur est reproché d’avoir contribué à une désinformation du public sur les dangers de l’amiante et de participer à un organisme qui avait pour but de maintenir l’usage contrôlé aux fins de retarder ou d’empêcher l’interdiction de ce produit.
 
Le CPA est considéré par les victimes de l’amiante, et en particulier l’association Andeva, comme la structure de lobbying des industriels du secteur dans les années 1980.
 
En France, l’amiante est jugée responsable de 10 à 20% des cancers du poumon et pourrait être à l’origine de 100.000 décès d’ici 2025, selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses).
 


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus