Comité de place France carbone: pas de place pour les ONG

Le 08 décembre 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
«Les ONG suivant les négociations climatiques ou travaillant sur les questions financières depuis des années, dont les Amis de la terre ou le Réseau action climat, n'ont pas été conviées au lancement du comité», s'indignent les Amis de la terre dans un communiqué du lundi 7 décembre.

Trois jours plus tôt, les ministères de l'environnement et de l'économie annonçaient la création d'un comité de place France carbone (1), visant à donner à Paris un rôle central dans la finance carbone.

Le lancement du comité, présenté par des acteurs privés, «commence mal», estime l'ONG. [Il a aussi été introduit par Pierre-Franck Chevet, directeur général Energie et climat du Meeddm, ainsi que Henri Lamotte, chef du service des politiques publiques à la Direction générale du trésor et de la politique économique (DGTPE) à Bercy].

«L'utilité de ce comité dépendra de ses recommandations pour réguler strictement des marchés et acteurs financiers devenus fous, concluent les Amis de la terre. Comment bloquer le risque de bulle spéculative? Comment analyser les risques pris par les acteurs du marché lorsque ces derniers ne sont pas régulés? Comment réguler les produits dérivés du carbone, de plus en plus complexes, et qui s'apparentent aux subprimes du marché immobilier américain?», s'interrogent-ils.

Interrogé vendredi 4 décembre par le JDLE sur l'absence d'ONG au sein du comité, alors que l'air du temps est à la consultation à 5, le ministre chargé de l'environnement Jean-Louis Borloo a répondu que «la gouvernance à 5 ne signifie pas la cogestion opérationnelle».

(1) Dans le JDLE «La France veut imposer sa vision du marché européen du carbone»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus