Combien de cancers et de morts liés aux retombées de Fukushima?

Le 18 juillet 2012 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Officiellement 110.000 Japonais onté été déplacés de la zone interdite
Officiellement 110.000 Japonais onté été déplacés de la zone interdite

Dans un article publié dans la revue «Energy and Environmental Science journal», deux scientifiques américains présentent les résultats de leur calcul sur le nombre de morts et de cas de cancer liés aux retombées radioactives de Fukushima.

Ces deux chercheurs de l’université de Stanford, Californie, estiment le nombre de morts entre 15 et 1.300 – avec une moyenne de 130, en plus des 600 morts recensés et dus à l’évacuation et entre 24 et 2.500 cas de cancers, soit 180 malades en moyenne.

La plupart de ces cas se situeraient au Japon, avec de rares effets constatés en Asie et en Amérique du Nord. Les scientifiques estiment entre 0 et 12 décès imputables à Fukushima aux Etats-Unis et entre 0 et 30 cancers. Même si, selon les scientifiques, les modèles utilisés sont moins précis pour les zones touchées par de très faibles doses de radionucléides, comme c’est le cas en Amérique du Nord.

Ces chiffres contredisent ceux publiés depuis mars 2011 selon lesquels les retombées de Fukushima n’auraient entrainé aucune surmortalité parmi la population.  Les autorités nippones prévoyaient également entre 2 et 12 cas de cancers parmi les travailleurs de la centrale.

Il faut dire que seule 19% de la pollution radioactive est retombée sur terre. Le gros du panache s’étant dissous dans le Pacifique.

En utilisant un traitement statistique spécifique des données –soit un modèle en 3D des données atmosphériques-, les chercheurs ont réussi à montrer que ces retombées radioactives n’avaient entrainé qu’un excès de risque de 0,1% de cancer. En prenant l’hypothèse basse, l’excès de risque serait de 0,001%.

 

L’étude :

http://www.stanford.edu/group/efmh/jacobson/TenHoeveEES12.pdf

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus