Coca colombienne: le retour des épandages aériens de glyphosate?

Le 08 mars 2019 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Une pratique interdite en Colombie depuis octobre 2015
Une pratique interdite en Colombie depuis octobre 2015
DR

Le président colombien, Ivan Duque, a demandé jeudi 7 mars à la Cour constitutionnelle de réautoriser les épandages aériens de glyphosate pour lutter contre la culture de coca.

Ces épandages aériens avaient été interdits en octobre 2015 par le président Juan Manuel Santos, en raison de leurs méfaits sanitaires et environnementaux. En mars de cette année, le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) avait en effet classé cet herbicide comme cancérogène probable pour l’homme.

Opposant à cette reprise, l’ancien président a argué de la faible efficacité des épandages aériens. Pour son successeur Ivan Duque, c’est justement parce que la coca connaît un nouvel essor (171.000 hectares en 2017, contre 48.000 en 2012, selon l’ONU) que le pays ne peut se passer d’autres outils que ceux actuellement utilisés, la fumigation manuelle et l’arrachage.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus