CO2: l’administration Bush épinglée par la Cour suprême

Le 03 avril 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La Cour suprême a affirmé le 2 avril que l’Agence de protection de l’environnement (EPA) américaine a la capacité de réglementer les émissions de gaz à effet de serre dans le cadre du Clean air act. Les gaz à effet de serre doivent donc bien être considérés comme des polluants. L’EPA n’a donc pas apporté d’explication suffisante pouvant justifier son refus de réglementer le CO2 et les autres émissions contribuant au changement climatique, qui proviennent des nouvelles voitures et camions. John Paul Stevens, juge de la Cour suprême, a rejeté l’argument de l’EPA consistant à dire qu’elle ne dispose pas du pouvoir suffisant pour réglementer ces émissions. Il a qualifié la décision de l’EPA d’«arbitraire, capricieuse et non conforme à la loi».


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus