CO2: l’Ademe veut harmoniser pour mieux compenser

Le 12 février 2008 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Lors d'une étude réalisée en 2007, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) a relevé un nombre important d'opérateurs et de projets visant à «compenser le CO2». Pour éviter la multiplication des modes de calcul d'émissions de CO2 et la perte d'efficacité de cette pratique, l'Ademe a lancé une charte et un portail internet la semaine dernière, destinés à harmoniser les pratiques de compensation. Celle-ci, comme son nom l'indique, consiste à «compenser», volontairement, l'émission d'une quantité de gaz à effet de serre (GES) à tel endroit en finançant ailleurs une opération d'efficacité  énergétique, d'installation d'énergie renouvelable ou de reboisement, toutes destinées à éviter l'émission de GES.

Les signataires de la charte devront s'engager à ce que «les réductions d'émissions de CO2 générées par les projets [soient] réelles, vérifiables, additionnelles, permanentes ou garanties et leur traçabilité (…) clairement établie», et à compenser les GES émis une fois les projets effectivement mis en oeuvre.

Le portail, lui, s'adresse aux «opérateurs de compensation», aux clients professionnels, entreprises et collectivités, ainsi qu'aux consommateurs.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus