Climat: peu d’avancées à Bonn pour l’après-Kyoto

Le 09 avril 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Si la conférence onusienne de Bonn (Allemagne) qui s’est tenue du 29 mars au mercredi 8 avril a été marquée par le grand retour des Etats-Unis dans la diplomatie climatique (1), les débats ont peu évolué. Il ne reste que 9 mois pour préparer l’adoption à Copenhague (Danemark) d’un accord ambitieux destiné à succéder au protocole de Kyoto. Trois autres conférences devraient se tenir d’ici décembre prochain.

Bien que les pays industrialisés admettent qu’ils devront réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) de 25 à 40% d’ici 2020 pour prévenir une hausse de température supérieure à 2 degrés d’ici la fin du siècle, les chiffres qu’ils ont négociés «sont encore loin de cette fourchette», a déclaré le secrétaire exécutif de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), Yvo de Boer, à l’agence de presse Reuters.

L’Union européenne, la plus ambitieuse dans cet effort de réduction, ne s’est engagée à baisser ses émissions «que» de 20% dans le cadre de son paquet énergie-climat, adopté définitivement lundi 6 avril (2). De leur côté, les Etats-Unis envisagent de réduire leurs niveaux d’émissions actuelles de 17%. Soit un retour à leur niveau d’émission de 1990… Et le pays devrait très difficilement parvenir à mettre en place à temps sa politique domestique de lutte contre le changement climatique. Pas sûr non plus qu’il évite les écueils de la politique climatique européenne, qui avait permis à de nombreuses entreprises de bénéficier des fruits de la vente de quotas sur un marché du carbone initialement très peu contraignant.

Enfin, aucune avancée n’a été constatée sur la question du financement de l’aide aux pays pauvres et émergents, les plus vulnérables aux effets du réchauffement. Un thème pourtant primordial pour les inciter à renoncer à un modèle de développement trop carboné et réduire leurs émissions de 15% à 30% de ce qu’elles devraient être en 2020.

(1) Dans le JDLE «Après-Kyoto: les Etats-Unis de retour à la table des négociations»
(2) Dans le JDLE «Le paquet Energie-climat définitivement adopté»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus