Climat: les Européens ont fait de gros chèques

Le 10 novembre 2011 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le communiqué du conseil des ministres européens des finances (Ecofin) de lundi 7 novembre devrait mettre un peu de baume au cœur des participants au prochain sommet climatique de Durban.
 
Les argentiers de l’Union européenne soulignent que les 27 ont consacré, en 2011, 4,68 milliards d’euros pour honorer leurs engagements en matière de financement à court terme de l’adaptation aux conséquences du changement climatique et de la réduction des émissions de GES. Environ 32% de cette manne ont été affectés à l’adaptation, 39% à la baisse des rejets carbonés et 18% à des opérations à «objectifs multiples».
 
Les ministres laissent néanmoins transparaître leur inquiétude pour l’avenir. Aux termes des accords de Copenhague et de Cancun, les pays les plus développés doivent, à partir de 2020, débloquer 100 milliards de dollars (73,61 Md€) par an pour aider les nations les plus pauvres à s’adapter au changement de climat.
 
Mais où trouver l’argent? L’Ecofin avance plusieurs propositions: systèmes de quotas d’émission pour les secteurs des transports aérien et maritime, partenariats public-privé, accroissement du rôle joué par les banques multilatérales.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus