Climat: la Chine s’adapte

Le 13 décembre 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les paysans chinois pourront tenter de faire pleuvoir.
Les paysans chinois pourront tenter de faire pleuvoir.
DR

A défaut de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, la Chine engage une politique d’adaptation aux conséquences des changements climatiques. En fin de semaine, la commission nationale pour le développement et la réforme (sorte de ministère de la planification) a publié son premier rapport sur l’adaptation.

Publié uniquement en mandarin, ce document a deux finalités. D’une part, rappeler aux autorités, aux entrepreneurs et autres parties prenantes que l’adaptation au changement climatique est au moins aussi importante que la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Et de rappeler que les événements climatiques extrêmes ont déjà coûté 200 milliards de yuans (23 Md€) à l’Empire du milieu depuis 1990.

Pour engager collectivités, entreprises et citoyens, Pékin lance de nombreux programmes sectoriels et régionaux d’adaptation, pour l’habitat, les transports, la gestion de l’eau, l’agriculture et la foresterie. A cet égard, les agriculteurs sont invités à s’initier aux techniques de déclenchement des pluies pour réduire le risque de sécheresse.

Entre 1970 et 2011, la Chine a vu décupler ses émissions de CO2; lesquelles dépassent désormais les 10 milliards de tonnes annuelles.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus