Climat: l’industrie aérienne a loupé le coche

Le 07 juin 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Selon l’édition du 6 juin du Guardian, Leo Van Wijk, vice-président d’Air France-KLM, a déclaré que l’industrie «a déjà perdu la bataille» de la réduction des émissions carboniques liées à l’aviation. «Nous savons très bien qu’il n’est pas possible de diminuer à court terme nos émissions de CO2», a déclaré le patron lors du congrès annuel de l’International air transport association (Iata) qui s’est tenue du 3 au 5 juin, s’opposant ainsi aux inepties («lots of bullshit» en version originale) proclamées auparavant par ses confrères. Le vice-président a affirmé que l’industrie aurait dû se préoccuper du réchauffement climatique dès le début du millénaire, et qu’elle serait obligée d’avoir une position de «défense» lors des 5 à 10 prochaines années. «Pendant ce temps, les politiques seront libres de faire ce qu’ils veulent», a-t-il continué. Cette déclaration fracassante a été faite alors que Iata a annoncé un objectif de zéro émissions de CO2 d’ici 50 ans.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus