Climat : l’Europe n’investit pas assez

Le 22 novembre 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Entre 2014 et 2016, ce sont les politiques agricoles qui ont le plus donné au climat.
Entre 2014 et 2016, ce sont les politiques agricoles qui ont le plus donné au climat.
Cour des comptes européenne

D’après les simulations réalisées par la Cour européenne des comptes, il manquera une douzaine de milliards au budget climatique communautaire pour la période 2014-2020.

C’est un petit coup de canif porté au volontarisme climatique de l’après COP 22. Surprenant, il n’est pas porté par un membre de l’équipe Trump, mais bien par l’Union européenne (UE). L’Europe ne consacrera, en effet, pas autant d’argent à la lutte contre le changement climatique qu’elle s’y est engagée. C’est du moins l’avis de la Cour européenne des comptes.

 

20% du budget

 

Dans le rapport qu’elle publie ce mardi 22 novembre, elle note que les 28 ne parviendront pas, au rythme actuel, à consacrer 20% du budget européen à l’adaptation et à l’atténuation, comme ils s’y sont engagés.

 

En juin 2011, la Commission Barroso indique dans une communication au Parlement européen sa volonté de rehausser le montant des financements communautaires dédiés à la lutte contre le réchauffement pour la période 2014-2020. «La Commission a l’intention de porter cette part à au moins 20%, en jouant sur différents domaines d’action», écrit-elle. Un pourcentage trois fois supérieur à celui comptabilisé dans le budget 2007-2013. Selon les calculs des auditeurs européens, le nouvel objectif «correspond à un engagement de 212 milliards d’euros».

 

17,6% en fait

 

Nous n’y sommes pas. Selon les chiffres divulgués par Bruxelles, «la part de financement consacrée à l’action pour le climat était, en moyenne, de 17,6% entre 2014 et 2016». Quatre postes se désintéressent du réchauffement: l’agriculture, le développement rural, la politique de cohésion et le programme de recherche Horizon 2020.

 

La Commission affirme pouvoir remonter ce taux aux alentours de19% pour la période. Ce qui implique que 22% du budget, en moyenne, soit consacré au climat d’ici 2020 pour que l’objectif initial soit atteint. 

 

Une hypothèse peu crédible: «A ce jour, aucun instrument permettant de fournir une mise à jour pluriannuelle et consolidée des progrès réalisés sur l’ensemble du budget de l’UE pour atteindre cet objectif n’est disponible», note la Cour des comptes.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus