Climat: des milliardaires vont financer le satellite d’une ONG écologiste

Le 13 avril 2018 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Le satellite "associatif" pourrait être lancé dès 2021.
Le satellite "associatif" pourrait être lancé dès 2021.
EDF

Dédié à la mesure des émissions anthropiques de gaz naturel, MethaneSAT pourrait être lancé dès 2021.

 

La guerre entre milliardaires est déclarée. Aux Etats-Unis, le monde des super-riches est divisé en deux: ceux qui croient en la réalité du changement climatique et ceux qui la nient. Dans cette dernière catégorie, on trouve notamment les frères Koch qui, depuis des années, financent organisations et politiques climato-sceptiques.

450 millions de dollars contre le charbon

A l’autre extrémité du spectre: le couple Gates (Microsoft), Richard Branson (groupe Virgin) ou Jeffrey Skoll (e-Bay) utilisent leur fortune considérable pour sensibiliser aux effets du réchauffement. Michael Bloomberg, le créateur de l’agence de presse éponyme, a ainsi consacré 450 millions de dollars (365 M€) au financement de campagnes anti-charbon aux Etats-Unis. Il financera une bonne partie du sommet climatique de San Francisco de septembre prochain.

des projets pour Changer le monde

Désormais, ils entendent bien décrocher la lune. Ou presque. Plusieurs fondations philanthropiques américaines (Skoll, Gates, Dalio, Elma, Mac Arthur) viennent de débloquer plus de 400 M$ (324 M€) pour financer des projets capables de «changer le monde». Dans le lot, un incroyable programme de surveillance des émissions anthropiques de méthane, dévoilé le 11 avril.

satellite pour surveiller le méthane

Porté par Environmental defense fund (EDF), le projet MethaneSat vise à expédier en orbite basse un satellite capable notamment d’évaluer les rejets de CH4 des installations pétrolières et gazières. Les données seront rendues publiques par la suite.

L’ONG américaine cible particulièrement les rejets des producteurs d’hydrocarbures pour trois raisons: le méthane est un gaz à effet de serre 30 fois plus puissant que le CO2, la quantification des émissions reste imprécise. Enfin, l’administration Trump entend démanteler la réglementation fédérale qui oblige pétroliers et gaziers à réduire leurs fuites de gaz dans l’atmosphère.

Si l’argent des milliardaires rentre, comme prévu, dans les caisses de l’EDF, l’ONG espère pouvoir faire expédier son satellite d’ici 2021. Il serait ainsi le premier objet spatial lancé par une coalition de mécènes et d’environnementalistes.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus