Climat: de l’espoir pour la conférence de Bali en décembre

Le 25 septembre 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Concluant la journée consacrée au changement climatique le 24 septembre à New York (Etats-Unis), le secrétaire général de l'Organisation des Nations unies (ONU) Ban Ki-Moon, dont l'engagement dans la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre a été salué par le WWF, s'est montré confiant, déclarant devant les 150 pays représentés: «J'ai entendu un appel clair des dirigeants du monde pour un progrès décisif lors de la conférence de Bali (Indonésie)». Cette dernière, qui aura lieu du 3 au 14 décembre, doit permettre de trouver un accord pour l'après-Kyoto (2008-2012).

Selon l'AFP, le président français Nicolas Sarkozy a indiqué: «Il faut que tous les pays industrialisés et les grands pays émetteurs s'engagent sur cet objectif d'au moins 50% de réduction des émissions d'ici 2050 (…). C'est une exigence collective. Le sort de chacun est lié à celui de tous. C'est une exigence de solidarité. Les plus pauvres seraient les premières victimes de notre égoïsme».

De son côté, le ministre pakistanais chargé de l'environnement, Syed Faiçal Saleh Hayat, s'est exprimé au nom du Groupe des 77 qui représente 130 pays en développement et la Chine: «Aucun programme ou stratégie ne sera efficace sans des engagements financiers et un plus grand soutien technologique aux pays en développement».

Le président des Etats-Unis, George W. Bush, qui ne s'est pas exprimé à la conférence, se prépare à accueillir les dirigeants des principales économies émettrices de gaz à effet de serre à Washington les 27 et 28 septembre.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus