Climat: avions et bateaux vont mettre la main à la poche

Le 20 mai 2011 par Sonja van Renssen
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les ministres des finances européens, réunis cette semaine à Bruxelles, ont estimé qu’un prix du carbone sur les émissions des secteurs internationaux maritimes et de l’aviation pourraient jouer un grand rôle pour financer la lutte contre les changements climatiques dans les pays en développement.
 
Ils ont aussi estimé que réunir 100 milliards de dollars (70,22 milliards d’euros) par an à partir de 2020 pour les pays en développement serait «un défi, mais tout de même faisable». Les financements privés seront «une source majeure» et un marché du carbone solide «est nécessaire».
 
L’ONG Oxfam a salué la référence à l’aviation et au secteur maritime, mais craint que les ministres ne se reposent un peu trop sur les financements privés. Il faudrait également qu’ils précisent quels fonds iront à l’adaptation, ajoute l’ONG.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus