Climat: accord entre la Commission et le Parlement européen sur les forêts

Le 15 décembre 2017 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les forêts de l'UE absorbent près de 10% du CO2 émis par les Européens.
Les forêts de l'UE absorbent près de 10% du CO2 émis par les Européens.

Dès 2030, les Européens pourront utiliser les forêts, les prairies et les terres cultivées pour compenser leurs émissions carbonées.

 

Le Vieux monde a, lui aussi, célébré à sa façon le deuxième anniversaire de l’Accord de Paris et soufflé les 20 bougies du protocole de Kyoto. En marge du Conseil européen, représentants du Parlement et du Conseil ont trouvé un accord sur l’utilisation des forêts pour capter le CO2.

Les deux versions du texte étaient très proches. Les eurodéputés avaient amendé celle du Conseil en y incluant les zones humides avec les forêts, les terres cultivées et prairies, et les biotopes stockeurs de carbone.

Le projet législatif, qui fait partie du paquet Energie Climat 2030 présenté par la Commission européenne en juillet 2016, propose d’intégrer les émissions de gaz à effet de serre et l’absorption par l’utilisation des terres, le changement d'affectation des terres et la foresterie dans le cadre d'action en matière de climat et d'énergie à l'horizon 2030.

L’utilisation des terres et la foresterie incluent l’utilisation des sols, des arbres, des plantes, de la biomasse et du bois, et sont particulièrement en mesure de contribuer à une politique climatique solide. Les forêts européennes absorbent près de 10% des émissions de GES totales de l’UE.

L’accord préliminaire sera débattu en commission de l’environnement en janvier prochain, indique le Parlement dans un communiqué.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus