Cinq nouveaux suicides chez France Télécom

Le 13 septembre 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Cinq employés de France Télécom ont mis fin à leurs jours en moins de 15 jours, tous hors de leur lieu de travail, portant à 23 le nombre de salariés du groupe qui se sont suicidés depuis le début de l'année selon les syndicats.

La direction a confirmé les cinq décès à l'AFP. « C'est avec consternation et une grande tristesse que nous avons appris le suicide de plusieurs salariés du groupe», a déclaré un porte-parole.

Selon la CFE-CGC-Unsa, deux salariés étaient de la région de Rennes, un du nord, un de la région toulousaine et une salariée de la région parisienne. Quatre travaillaient directement pour France Télécom, et un autre pour Equant, une filiale de France Télécom. Aucun ne s'est suicidé sur son lieu de travail, mais l'un d'eux s'est jeté d'un pont après avoir quitté son travail, selon le syndicat.

« A ce stade aucune corrélation ne peut être établie entre ces drames. Cependant nous allons procéder à des examens approfondis des situations professionnelles de chacun de ces salariés », a ajouté le porte-parole de la direction.

La vague de suicides chez France Télécom à l’été 2009, ainsi que leur forte médiatisation, a été à l’origine du plan d’urgence pour la prévention du stress au travail, par l’ex-ministre du travail, Xavier Darcos [voir le JDLE du 12 octobre 2009]. Chez France Telecom, cette crise s’est traduite par l’ouverture des négociations sur le stress au travail et l'arrivée d’un nouveau dirigeant, Stéphane Richard.

Au total, direction et syndicats ont dénombré 35 suicides en 2008 et 2009. Le rapport du cabinet d’audit Technologia, publié en mars dernier, avait cependant pointé la persistance du malaise social dans l’entreprise et recommandé une réforme en profondeur de son système de ressources humaines.

 

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus