Chlordécone: petits discours pour grand «fléau»

Le jeudi 17 octobre 2019 à 19h 07 par Romain Loury
Un pesticide utilisé en masse dans les bananeraies antillaises
Un pesticide utilisé en masse dans les bananeraies antillaises

Fin septembre 2018, le président Emmanuel Macron reconnaissait la responsabilité de l’Etat dans la contamination généralisée des Antilles par la chlordécone. S’il est question d’un quatrième plan chlordécone renforcé post-2020, les nouvelles mesures, au-delà de l’indemnisation des professionnels ayant développé une maladie, sont rares.

Extrait : «Un scandale environnemental» selon le ministre Didier Guillaume (agriculture), un «fléau, le fruit d’un aveuglement collectif» pour la ministre Agnès Buzyn (santé): auditionnés du lundi 14 au jeudi 17 octobre par la...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus