Chine et France unis contre les changements climatiques

Le 05 novembre 2010 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Un accord de coopération a été signé, le 4 novembre, entre la Chine et la France dans le domaine de la lutte contre les changements climatiques.

« Cet accord met en œuvre les engagements pris par les deux pays en novembre 2007 lors de la visite du président de la République en Chine », indique le communiqué du ministère en charge de l’écologie (Meeddm).

Les domaines de coopération concerneront la réduction des émissions, l’adaptation aux conséquences des changements climatiques, le renforcement des capacités administratives à lutter efficacement contre les changements climatiques et les mécanismes de marché (MDP).

La coopération sera pilotée par le Meeddm et la très puissante Commission nationale de la réforme et du développement chinoise. Côté français, l’Ademe, l’Agence française de développement (AFD), les ministère des affaires étrangères et de l’économie prendront part à la mise en œuvre des différentes actions de partenariat.

Si la Chine est devenue le premier consommateur d’énergie, en 2009, après avoir décroché le titre de premier émetteur de GES en 2007, devant les Etats-Unis (dans le JDLE), elle souffre directement des effets du changement climatique.

Une récente étude, rapportée par le CNRS et menée par l'équipe de Shilong Piao (université de Pékin), indique que la température moyenne pour la Chine a augmenté de 1,2°C depuis 1960 ; les 7 années les plus chaudes ayant été enregistrées au cours de la dernière décennie. Les précipitations ont, quant à elles, augmenté dans le sud du pays, alors que le nord - à l'exception du nord-ouest - a souffert de sécheresse, tandis que la fonte des glaciers s'est accélérée à l'ouest. Le pays n’a donc pas d’autre choix que de s’impliquer dans la lutte contre le changement climatique et la protection de l’environnement.

En 2008, la France a consacré en Chine 237 millions d’euros à des projets de lutte contre le changement climatique et de développement urbain durable[1]. « Depuis 2004, elle a contribué à une réduction de plus de 15 millions de tonnes de CO2 en Chine », selon l’ambassade de France en Chine. Ces chiffres sont à mettre en perspective avec les 6 milliards de tonnes de CO2 que le pays rejette par an…

Deux textes ont été adoptés en novembre 2007 lors de la visite du président de la République française en Chine. Le premier est une Déclaration présidentielle conjointe franco-chinoise sur la lutte contre les changements climatiques, prévoyant « un mécanisme de concertation bilatéral » qui doit se réunir « en principe une fois par an alternativement en France et en Chine », ainsi que des coopérations concrètes dans les domaines liés au changement climatique (efficacité énergétique et économies d’énergie, énergies renouvelables, charbon propre, développement rural durable et développement urbain durable).

Le second texte est un Accord de coopération sur le développement urbain durable, signé entre le ministère chinois du logement et de la construction urbaine et rurale (Mohurd) et le Meeddm. « Il prévoit une coopération dans les domaines de la planification urbaine, des transports urbains et des déplacements, des sciences et techniques de la construction, de l’eau, de l’assainissement et du traitement des déchets », relève l’ambassade de France en Chine. Il prévoit également le choix de villes-témoins chinoises pour mener des projets de démonstration. Il associe les collectivités locales et les entreprises.

Le Meeddm est également lié au ministère chinois de la protection de l’environnement par un accord franco-chinois dans le domaine de l’environnement signé en 1997.



[1] y compris dans le cadre de la reconstruction du Sichuan suite au séisme du 12 mai 2008



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus