Chine: arrêt de chantiers pour protéger l'environnement

Le 21 janvier 2005 par Christine Sévillano
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La Chine a décidé de suspendre la construction de 30 grands projets pour protéger l'environnement. Selon le China Daily, les travaux avaient commencé alors que l'évaluation de leur impact sur l'environnement n'avait pas été approuvée par les autorités. Une loi de 2003 impose en effet aux entrepreneurs une étude d'impact sur l'environnement en Chine, mais selon Pan Yue, le directeur adjoint du bureau d'Etat pour la protection de l'environnement, elle ne serait pas respectée par les gouvernements locaux dont la priorité est le développement industriel au détriment de l'environnement. Les fonderies et usines chimiques se développent, selon le responsable, au détriment de la santé des populations locales. Les autorités sont fermement décidées à renforcer l' application de cette loi de 2003. La question des possibilités de sanctions est soulevée par les autorités. En effet, elles ne peuvent stopper complètement la construction de ces installations, comme l'a avoué Pan Yue. Concernant 13 provinces, ces travaux de construction étaient surtout des infrastructures de production d'électricité. La centrale hydro-électrique de Xiloudu dans le Sud-Ouest de pays a ainsi connu un coup d'arrêt malgré un investissement qui s'élève à 44 milliards de yuans (4,09 milliards d'euros) selon le China Daily. Outre l'environnement, le gouvernement avait déjà mis en garde contre la construction excessive de ces centrales qui risquent de mener à des surcapacités. Un rattrapage sans précédent puisque l'an dernier, on parlait de pénurie.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus