Chez les ados, le portable affaiblit la mémoire

Le lundi 30 juillet 2018 à 17h 13 par Romain Loury
Un accessoire convivial
Un accessoire convivial

Du fait de l’exposition du cerveau aux ondes électromagnétiques, l’usage intensif de téléphones portables pourrait diminuer la mémoire des adolescents, révèle une étude suisse publiée dans la revue Environmental Health Perspectives.

Extrait : En termes d’effets sanitaires du portable, ce sont surtout les cancers qui ont été étudiés. L’étude INTERPHONE a ainsi suggéré qu’un usage intensif favorisait le risque de gliome, du côté de la tête où le portable...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus