Chéri, le charbon a rétréci les bébés

Le lundi 03 avril 2017 à 17h 25 par Romain Loury
La centrale à charbon de Cumberland (Tennessee)
La centrale à charbon de Cumberland (Tennessee)

La pollution issue de la combustion du charbon nuit gravement aux enfants: nouvel élément à charge, une étude publiée lundi 3 avril dans Nature Energy révèle que, suite à la fermeture temporaire de réacteurs nucléaires au cours des années 1980 dans l’Etat du Tennessee, le poids moyen à la naissance a chuté de 5%, en raison d’un recours accru aux centrales à charbon.

Extrait : C’est une étude en conditions naturelles comme on en compte peu: suite à l’accident nucléaire survenu à Three Miles Island (Pennsylvanie) en mars 1979, les autorités américaines ont obligé plusieurs centrales nucléairesà...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus