Chaudières à bois: le SER approuve le PNSE II

Le 27 juillet 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans un communiqué du 23 juillet, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) se félicite des préconisations du deuxième Plan national santé-environnement (PNSE II) visant à réorienter en 2010 les aides allouées au chauffage au bois en faveur des installations émettant le moins de particules.

Il s’agit de «poursuivre l’évolution des critères du label ‘Flamme Verte’ vers une réduction des émissions de poussière», selon le PNSE II. Les performances énergétiques et environnementales de la majorité de ces appareils installés avant 2000, sont faibles. En revanche, depuis 2000 et la mise en place du label (…), la performance énergétique et environnementale n’a cessé de croître», assure le SER.

Le syndicat en profite pour rappeler la proposition du comité opérationnel du Grenelle de l’environnement consacré aux énergies renouvelables de maintenir à 40% le crédit d’impôt pour les chaudières à bois. Le SER plaide pour le maintien de ce taux en 2010. Le projet de loi de finances prévoit le passage du taux à 25% en deux ans (1).

Le PNSE II propose aussi «d’étudier la faisabilité d’un dispositif incitatif particulier pour les résidences secondaires», qui ne bénéficient pas de crédit d’impôt. Une préconisation soutenue également par le syndicat.

(1) Dans le JDLE «Loi de finances: le SER veut sa place au soleil»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus