Chasse à la glu: la LPO saisit la Commission européenne

Le 03 janvier 2019 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Une pratique cruelle, selon la LPO
Une pratique cruelle, selon la LPO

Après un refus du Conseil d’Etat, la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) a annoncé jeudi 3 janvier qu’elle allait saisir la Commission européenne afin d’interdire la chasse à la glu en France.

Jugée cruelle par les associations, la chasse à la glu n’est autorisée que dans 5 départements français (Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhône, Var, Vaucluse), en vertu d’un arrêté ministériel du 17 août 1989, par dérogation à la directive européenne sur les oiseaux de 2009, qui l’interdit sauf en l’absence «d’autre méthode satisfaisante».

Cette pratique consiste à piéger les grives et les merles noirs, ensuite enfermés dans des cages et utilisés comme appeaux pour attirer leurs congénères. Outre la douleur occasionnée aux oiseaux, les associations estiment que plusieurs autres espèces sont prises au piège, dont les mésanges, les rouges-gorges, voire certains rapaces.

Un contrôle rigoureux, selon le Conseil d’Etat

Saisi par la LPO, le Conseil d’Etat a rejeté, vendredi 28 décembre 2018, la demande d’abrogation de l’arrêté d’août 1989, estimant que la réglementation offre au contraire «un régime d’autorisation et de contrôle rigoureux».

Face à ce refus, la Ligue a annoncé jeudi 3 janvier porter plainte auprès de la Commission européenne. Selon son président Allain Bougrain-Dubourg, «les chasses dites ‘traditionnelles’ appartiennent au passé. A l’heure où la biodiversité s’effondre, et en particulier les oiseaux, s’amuser à coller (glu), étrangler (tenderie) ou écraser (tendelle) des dizaines de milliers d’entre eux, en plus du fusil, est juste irresponsable.»

Le ministère de la transition écologique et solidaire a lancé en octobre 2018 un groupe de travail sur ces méthodes de chasse, dont celles à la glu et aux filets. L’interdiction de la chasse à la glu a brièvement fait son apparition lors de l’examen du projet de loi biodiversité, mais a finalement été abandonnée.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus