Chasse à la baleine: le Sea Shepherd gagne la bataille

Le 05 avril 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les baleines sont pour l'heure tranquilles
Les baleines sont pour l'heure tranquilles

Les autorités japonaises ont annoncé, le 4 avril, avoir réalisé en 2012 leurs plus mauvaises prises depuis 1987, date de leur première campagne de pêche. Un bilan qu’elles attribuent aux nombreuses actions des ONG et en particulier au Sea Shepherd, qui  savoure sa victoire.

Au total, 103 petits rorquals ou baleines de Minke ont été capturés pendant la saison, soit la moitié de la saison précédente, a annoncé le ministre japonais de l’agriculture et de la pêche Yoshimasa Hayashi. Alors que le Japon s’était fixé l’objectif de capturer 1.000 grands cétacés. «Nous allons chercher le soutien d'autres pays pour mener ces pêches scientifiques d'une façon plus stable», a ajouté le responsable de la pêche.

«C’est 103 baleines de trop! Notre position est claire et c'est pourquoi nous assignons le Japon devant la Cour Internationale de justice pour mettre un terme définitif à cette pratique», a commenté pour sa part Tony Burke, le ministre australien de l’environnement.

La pêche commerciale de la baleine est interdite depuis le moratoire institué en 1986 par la Commission baleinière internationale (CBI), qui regroupe 89 membres. Mais le Japon bénéficie d’une exception, au nom de la «recherche scientifique», alors que les grands cétacés se retrouvent sur les étals nippons.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus