Chasse à la baleine: l’Australie dépose sa plainte contre le Japon

Le 09 mai 2011 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
C’est aujourd’hui, lundi 9 mai, que l’Australie dépose officiellement une requête auprès de la Cour internationale de Justice (CIJ) contre le Japon, annonce le procureur général australien dans un communiqué. L’objet de la discorde? La chasse à la baleine.
 
Le 31 mai 2010, l’Australie avait introduit une instance devant la CIJ contre le Japon pour «violation alléguée des obligations internationales relatives à la chasse à la baleine». Pour l’Australie, il est inacceptable que le Japon continue de chasser la baleine en se servant de l’argument de «chasse scientifique».
 
Le Japon bénéficie en effet d’un permis spécial pour pouvoir poursuivre son programme de recherche scientifique sur les baleines dans l’Antarctique («Jarpa II»). L’Australie considère que cette chasse constitue une «violation des obligations contractées par cet Etat aux termes de la convention internationale pour la réglementation de la chasse à la baleine (ICRW), ainsi que d’autres obligations internationales relatives à la préservation des mammifères marins et de l’environnement marin».
 
Par ordonnance du 13 juillet 2010, la Cour avait fixé au 9 mai 2011 la date d’expiration du délai pour le dépôt d’un mémoire par l’Australie. C’est donc désormais chose faite. «Il s'agit d'une nouvelle étape de l'action menée par l'Australie pour mettre un terme au programme nippon de pêche à la baleine dans l'Océan austral», a indiqué le procureur général Robert McClelland dans le communiqué.
 
L'Australie est en mesure de prouver que le Japon a violé l'interdiction générale de pêche à la baleine à but commercial ainsi que l'interdiction de pêcher la baleine pour le commerce dans les sanctuaires de l'Océan austral. Officiellement, le Japon pouvait capturer 1.000 cétacés cette année. A la suite de ces campagnes, la viande de baleine se retrouve sur les étals des commerçants.
 
Le Japon a jusqu’au 9 mars 2012 pour déposer son contre-mémoire et la décision de la CIJ ne sera pas rendue avant 2013, voire après.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus