Champs électromagnétiques: Le BMJ relance le débat

Le 07 juin 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le British Medical Journal, dans son dernier opus, relance le débat sur l’influence des champs électromagnétiques sur la santé. Rendant compte d’une étude commanditée par le ministère britannique de la Santé et rédigée par 3 universitaires d’Oxford et 4 représentants du réseau de transport de courant outre-Manche, National Grid Transco, la publication spécialisée signale que, à la naissance, les enfants qui vivent à moins de 200 mètres des lignes haute tension aurait 70% de plus de risques de développer une leucémie que ceux qui sont à plus de 600 mètres de ces pylônes. Le risque est également un peu plus élevé pour les enfants naissant dans la zone comprise entre 200 m et 600 m des lignes. Les résultats sont fondés sur l’étude de 29.000 enfants de 0 à 14 ans, nés au Royaume-Uni entre 1962 et 1995, qui ont développé un cancer, dont 9.700 une leucémie. Néanmoins, les rapporteurs précisent que le lien entre électromagnétisme à faible doses (moins de 1% du champ magnétique terrestre) et l’apparition de cancers n’est pas démontré, et qu’il faudra poursuivre les recherches.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus