Cette fois-ci, Greenpeace teste deux centrales suédoises

Le 09 octobre 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Pour entrer à Forsmark, les militants se sont servis d'une échelle
Pour entrer à Forsmark, les militants se sont servis d'une échelle
Greenpeace

Munis d’échelles et de vélos, les militants de Greenpeace poursuivent leurs stress tests pacifiques. Environ 70 Suédois se sont en effet introduits, ce 9 octobre au matin, dans deux centrales, en franchissant sans difficulté les barrières de sécurité, indique l’ONG.

Ce stress test grandeur nature a été mené pour exiger de la ministre de l’environnement Lena Ek, en charge de la sûreté nucléaire, la fermeture immédiate des réacteurs dangereux, ajoute l’association sur son site internet. Cette action visait à démontrer la faiblesse de la sécurité des centrales face à une menace extérieure.

Dans un rapport publié le 2 octobre dernier, Greenpeace Suède conclut que le parc nucléaire est ancien (les constructions remontent aux années 1970 et 1980), comporte de grands risques au niveau de la sécurité, et pâtit d’un manque important de personnel et de compétences. Selon l’ONG, Ringhals n’est pas suffisamment protégée des séismes et des inondations et Forsmark n’est conçue que pour résister à 2,5 mètres d’eau. La troisième centrale suédoise, située à Oskarshamm montre quant à elle des faiblesses au niveau du système de contrôle de la température, poursuit le rapport.

Selon la police locale, 43 personnes ont été arrêtées à la centrale de Forsmark après avoir escaladé les barrières avec des échelles. 16 militants ont ensuite été arrêtés à la centrale de Ringhals, alors qu’ils faisaient du vélo à l’intérieur du site.

Le 5 décembre dernier, des militants de l’ONG avaient réussi à entrer dans la centrale nucléaire française de Nogent-sur-Seine (Aube).

2 vidéos sont disponibles sur le site de Greenpeace Suède:

http://www.greenpeace.org/sweden/se/

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus