Céréales complètes: bon pour le cœur, sans effet anticancéreux

Le 07 janvier 2015 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Préférer le son aux germes
Préférer le son aux germes
DR

Les céréales complètes, en particulier le son, sont associées à un moindre risque de mortalité, notamment de type cardiovasculaire, démontre une grande étude américaine publiée dans la revue Jama Internal Medicine. En revanche, elles semblent n’avoir aucun effet anticancéreux.

Les céréales complètes sont réputées bonnes pour la santé, notamment en prévention des maladies cardiovasculaires et du diabète. En cause, l’abondance dans l’enveloppe de la graine, à l’origine du son, de plusieurs composants bénéfiques pour le métabolisme et le fonctionnement des vaisseaux, tels que des fibres insolubles, du magnésium et divers composés phytochimiques.

Dans l’une des plus larges études menées à ce jour sur le sujet, Hongyu Wu, de la Harvard School of Public Health de Boston (Massachusetts), et ses collèges révèlent que leurs bénéfices se traduisent aussi en matière de mortalité, avec une meilleure espérance de vie chez les grands consommateurs de céréales complètes.

Menée sur deux grandes cohortes américaines, d’hommes (Health Professionals Follow-Up Study) et de femmes (Nurses’ Health Study), soit plus de 118.000 personnes, l’étude révèle une baisse du risque de mortalité de 9% chez les grands consommateurs de céréales complètes au cours des 25 ans de suivi. Soit 5% de moins par portion quotidienne de 28 grammes, et ce après prise en compte de l’activité physique, du tabagisme et du poids.

-15% de mortalité cardiovasculaire

L’effet est encore plus marqué lorsque l’analyse ne porte que sur la mortalité cardiovasculaire, avec une baisse de 15% du risque chez les grands consommateurs de céréales complètes (-9% par portion quotidienne supplémentaire).

En revanche, les céréales complètes n’ont aucun effet sur les cancers, même pour ceux de type colorectal. Ce qui n’est pas sans rappeler les fruits et légumes, dont la plupart des études démontrent un effet position en prévention cardiovasculaire, mais sans réel effet anticancéreux.

Parmi les divers composants des céréales complètes, c’est le son, qui contient l’enveloppe de la graine, qui semble responsable de tous ces bénéfices, tandis que les germes de céréales ont un effet neutre.

Vitrine du programme national Nutrition Santé (PNNS), le site mangerbouger.fr recommande de consommer des féculents «à chaque repas et selon l’appétit». De préférence sous forme de céréales complètes, «beaucoup plus riches en de nombreux nutriments favorables à la santé (fibres, vitamines…)».



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus