Centrale de Chinon: l’huile perdue n’a pas d’impact sur la santé

Le 26 septembre 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
D’après la préfecture d’Indre-et-Loire, le déversement accidentel de 10 mètres cubes d’huile industrielle dans la Loire qui s’est produit en fin de matinée le 24 septembre au niveau du centre nucléaire de production d’électricité (Cnpe) de Chinon (Indre-et-Loire) n’a pas d’impact sur la santé publique. La fuite s’est déclenchée «suite à la défection d’une pompe» dans la partie non nucléaire d’une unité de production, lors d’une opération de maintenance. Elle a été colmatée à 15h30. «Une enquête a été confiée à la gendarmerie d'Indre-et-Loire pour établir la réalité de la pollution et surtout sa nature. La gestion de l'incident va également être observée par la justice», a confié à l’AFP le procureur de la République de Tours, Philippe Varin.

Des analyses ont montré que l’huile n’est pas radioactive, et que la santé publique n’est pas affectée. «Les captages d'eau en aval et à proximité ont été bloqués et sont ou seront remis en service après analyse», indique la préfecture. Par ailleurs, des reconnaissances et inspections terrestres et aériennes en aval du site n’ont pas montré d’impact du déversement d’huile sur la faune, ni de pollution résiduelle au niveau de la Loire.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus