Catastrophes naturelles : nouveaux satellites européens

Le 16 juin 2010 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le Parlement européen a donné son feu vert le 16 juin à la mise en place d’un nouveau système d’observation satellite pour prévenir les catastrophes naturelles.

Aujourd’hui, les tremblements de terre, les inondations, les nappes de pétrole et autres catastrophes sont identifiées à l’aide de satellites américains. D’ici 2014, des satellites européens seront capables de les gérer plus rapidement et de manière plus adéquate. En effet, le Conseil et le Parlement se sont mis d’accord pour que l’accès aux données délivrées par le nouveau système soit libre et sans restrictions. Cela signifie que tous les acteurs locaux, régionaux et nationaux auront les informations nécessaires pour gérer les catastrophes naturelles éventuelles. D’autre part, les satellites pourront également servir de sentinelle de surveillance du changement climatique de manière générale.

 

« Le financement de l’UE pour les trois premières années est évalué à 107 millions d’euros en plus des 209 millions en provenance du volet ’espace’ du 7e programme-cadre de recherche, destiné à accompagner les actions de recherche », précise le communiqué du Parlement.

 

Cette proposition législative a été adoptée par 624 voix pour, 33 contre et 12 abstentions.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus