Catastrophes climatiques: la France, 15e pays le plus exposé au monde

Le 04 décembre 2019 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
La France est fortement exposée
La France est fortement exposée

La France est le 15e pays au monde le plus exposé aux évènements climatiques extrêmes, selon l’indice mondial des risques climatiques (IRC 2020) publié ce 3 décembre par l’ONG Germanwatch.

Inondations, canicules, typhons... En 2018, les pays les plus touchés par des évènements météorologiques extrêmes étaient le Japon, les Philippes et l’Allemagne, selon l’indice mondial des risques climatiques[1].

Pendant les deux dernières décennies, le résultat est différent avec des catastrophes plus nombreuses à Porto Rico, Myanmar et Haïti, suivis par les Philippines, Pakistan, et Vietnam. Au total, 7 des 10 pays les plus touchés au mode sont des pays en développement, appartenant au groupe des pays à faible revenu ou à revenu moyen inférieur. Un résultat à prendre en compte par la COP25, qui doit préciser le financement des dommages et pertes liés aux effets du changement climatique.

Autre constat: la France arrive en 15ème position parmi les pays les plus touchés entre 1999 et 2018. Elle est même 4e en nombre de décès par rapport à la population totale et 12e en pertes économiques.

Entre 1999 et 2018, plus de 495.000 personnes ont perdu la vie. Les 12.000 événements climatiques extrêmes ont par ailleurs généré 3,54 milliards de dollars de dommages matériels.

 

 

 

 



[1] Un indice non exhaustif, qui ne prend pas en compte les risques liés à l’élévation du niveau des océans, la fonte des glaciers, l’acidification et le réchauffement des mers