- 

Cartographier le bruit urbain avec son smartphone

Le 01 septembre 2017 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Un, deux, trois, cartographiez.
Un, deux, trois, cartographiez.
CNRS/IFSTTAR

Le CNRS et de l'IFSTTAR ont développé une application permettant d’évaluer l’environnement sonore des utilisateurs de téléphones mobiles. Les données ainsi recueillies permettent de générer des cartographies très utiles pour les aménageurs.

Après l’évaluation des impacts des chats sur la faune sauvage et le comptage des oiseaux, la science participative explore un autre domaine: le bruit. Des spécialistes en acoustique environnementale et des spécialistes en sciences de l'information géographique du CNRS et de l'IFSTTAR[1] viennent de développer une application pour smartphone (Androïd) permettant de cartographier l’environnement sonore.

Environnement sonore

Baptisée NoiseCapture, l’«appli» mesure l’environnement sonore du propriétaire du téléphone. Géolocalisées, les données sont traitées avant d’être envoyées, anonymement, vers un serveur qui les agrège à celles des autres contributeurs. Il ne reste plus qu’à afficher le tout sous forme de cartes de bruit.

Pour Judicaël Picaut (IFSTTAR), les cartes ainsi générées sont plus précises que celles qui sont produites par les outils classiques de modélisation. A ce titre, elles peuvent être utilisées par les collectivités, des chercheurs, des entreprises ou des bureaux d’études pour préparer des plans d’action, créer des indicateurs. Les deux instituts mettent les données brutes à la disposition des parties prenantes, sur une base en Open Data.

500.000 points de mesures

La version bêta de NoiseCapture a déjà été testée par 300 contributeurs de 40 pays. À la clef : 3.000 parcours sonores récoltés, avec 500.000 points de mesures... soit l’équivalent de six jours de mesure sonore en continu.

L'application sera présentée au public lors de la Digital Week le 24 septembre 2017 à Saint-Nazaire. Les impatients peuvent la télécharger depuis aujourd’hui.



[1] Centre national de la recherche scientifique et Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus