Cargaison d’engrais non réglementaires à Nantes

Le 30 novembre 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Dans un communiqué du 29 novembre, le ministère en charge de l'environnement indique qu'à la suite d'un contrôle, la Direction départementale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DDCCRF) de Loire-Atlantique a découvert une cargaison de 4.400 tonnes d'engrais en provenance de Roumanie qui ne répondait pas aux normes européennes et «pouvait présenter des risques, particulièrement en cas d'incendie».

Les produits, importés par la société HELM engrais, ont été déplacés de la périphérie de Nantes à Montoir de Bretagne, toujours dans le même département, afin d'assurer des conditions de stockage et de surveillance «adaptées aux caractéristiques» des engrais. Dans les prochains jours, les engrais seront inertés par ajout de carbonate de calcium par la société Eliard SPCP à Luitré (Ille-et-Vilaine). Cinq cargaisons ont été identifiées.

Parallèlement, les services de l'Etat «ont procédé à des investigations consistant à recenser l'ensemble des engrais provenant du même site de production situé en Roumanie et à effectuer des tests de conformité.»

«La France demandera également aux autorités roumaines de prendre toutes les mesures afin que des contrôles renforcés des produits fabriqués sur le site industriel concerné soient mis en place. Une vigilance particulière des services des douanes dans les ports français sera par ailleurs maintenue», conclut le communiqué ministériel.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus