Cancers de l’enfant: des facteurs environnementaux en cause

Le 02 octobre 2008 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

D'après une étude américaine (1), les enfants nés dans des régions de culture intensive ou concernées par des rejets importants de polluants atmosphériques auraient un risque plus élevé de développer certains cancers.

James Thompson, de l'université du Texas, et ses collègues ont suivi tous les enfants nés entre 1990 et 2002 dans 254 zones géographiques de l'Etat du Texas aux Etats-Unis. A partir d'un système de modélisation, ils ont ensuite calculé le risque de développer 19 types de cancer en fonction de l'intensité de l'activité agricole, de la quantité de rejets de polluants atmosphériques dangereux et de la densité et croissance démographique de ces régions.

D'après leurs résultats, le risque de développer une tumeur du foie était 87% plus élevé pour les enfants nés dans des régions associées à un fort rejet de polluants atmosphériques, supérieur à 100 tonnes par an.

Quatre types de cancer (leucémies, tumeurs embryonnaires du système nerveux central -SNC-, autres gliomes du SNC et tumeurs hépatiques) ont été également associés à un risque élevé dans au moins une des zones géographiques étudiées.



(1) Geographic risk modeling of childhood cancer relative to county-level crops, hazardous air pollutants and population density characteristics in Texas, James A Thompson et al., Environmental Health, volume 7, n°45, septembre 2008




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus