Canal Seine-Nord-Europe: le chantier se précise, pas le financement

Le 23 juin 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Un projet dépendant du financement européen. Réponse fin juillet.
Un projet dépendant du financement européen. Réponse fin juillet.

Alors que le pilotage du chantier doit être confié à une société de projet ayant le statut d’établissement public, le secrétaire d’Etat aux transports a confié sa préfiguration le 19 juin à Voies navigables de France (VNF).

«L’objectif est de recevoir à l’automne des propositions sur les règles constitutives de cette société», a précisé le secrétaire d’Etat. Celles-ci serviront de base à l’ordonnance de création de la société de projet, dont la forme avait été préconisée par le rapport de Rémi Pauvros. Pour rappel, ce canal à grand gabarit de 106 kilomètres doit relier la Seine à l’Escaut.

 

40% de financement européen?

Centrale, la question du financement sera portée par des coordonnateurs bientôt désignés par le gouvernement. Si le coût du canal est évalué selon Matignon entre 4,5 et 4,8 milliards d’euros, sa faisabilité repose essentiellement sur le financement de l’Union européenne, qui doit intervenir à hauteur de 40%. La réponse de Bruxelles est attendue fin juillet.

Enfin, c’est à la préfète de la région Picardie, Nicole Klein, que revient la tache de coordonner la mission «Grand chantier», ses démarches administratives et règlementaires ainsi que les consultations relevant de la démocratie participative.

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus