Californie: un accident nucléaire de 1959 refait surface

Le 09 octobre 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Il y a 47 ans a eu lieu un accident nucléaire près de la Simi Valley, en Californie. Un nouveau rapport publié la semaine dernière montre que son impact sanitaire et environnemental a été largement sous-estimé.

1979: les habitants proches d'un laboratoire conduisant des recherches sur le nucléaire apprennent que, 20 ans plus tôt, un accident nucléaire s'y est produit. Le coeur du réacteur a subi une fusion partielle. Aujourd'hui, un rapport évalue entre 260 et 1.800 le nombre de cancers potentiellement attribuables à cet événement, peut-on lire dans le Los Angeles times. Une estimation que les experts auteurs du rapport n'ont pas pu préciser, faute d'avoir accès à certaines informations de la part des parties à l'origine de l'accident, à savoir le ministère en charge de l'énergie (DOE) et Boeing, l'ancien propriétaire de Rocketdyne (1). Cette société a réalisé, sur le même site que le laboratoire, plus de 30.000 tests sur des fusées, des années 1950 à la fin des années 1980.

Les experts ont ainsi étudié non seulement les impacts de la contamination radioactive mais aussi ceux d'une contamination chimique. Car les expériences sur les fusées effectuées sur le terrain de 1.900 hectares ont entraîné une pollution des sols et de l'eau. Les scientifiques soupçonnent ainsi le perchlorate d'avoir contaminé l'eau potable du voisinage du site de recherche. Cette molécule utilisée par les technologies militaires peut avoir des effets sur la fonction thyroïdienne.

Boeing a violemment réfuté les conclusions du rapport (financé par des fonds fédéraux, selon le Los Angeles times). Et de citer des travaux commandés par Boeing, qui ont montré que le nombre de travailleurs employés entre 1949 et 1999 sur le site incriminé et morts d'un cancer, est plus bas que dans la population générale.



(1) Rocketdyne a été racheté en 2005 par Pratt & Whitney




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus