Californie: la pollution de l’air coûte 28 milliards de dollars par an

Le 17 novembre 2008 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le non-respect des normes de qualité de l’air en Californie coûte chaque année 28 milliards de dollars (22 milliards d’euros) en raison des impacts sur la santé, selon un rapport rendu public mercredi 12 novembre.

Le rapport de l’Institut pour les études en économie et environment, rédigé par des chercheurs de l’université de Californie, a évalué le coût du statu quo et souligne le bénéfice sanitaire et économique que procurerait le respect des normes fédérales de qualité de l’air pour l’ozone et les particules fines de diamètre inférieur à 2,5 micromètres (PM 2,5) dans deux régions de Californie.

L’ozone et les PM 2,5 entraînent chaque année près de 3.900 décès prématurés, de nombreuses pathologies respiratoires (asthme, bronchites chroniques) et des taux élevés d’absentéisme scolaire et professionnel chez plus de 20 millions de Californiens.

Les niveaux atmosphériques de ces polluants en Californie sont parmi les plus élevés des Etats-Unis. Entre 2005 et 2007, les taux d’ozone ont dépassé les normes de qualité plus de 112 jours par an sur les deux sites étudiés. Pour respecter les critères réglementaires, la concentration annuelle moyenne en particules fines devrait diminuer de 30%, mais ces objectifs seront difficiles à atteindre, soulignent les auteurs. Pourtant, le respect de la norme sur les PM 2,5 pourrait sauver plus de vies que l’absence d’accidents mortels sur la route, indique le rapport.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus