Californie: énergies renouvelables cherchent désert désespérément

Le 16 septembre 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
27.000 MW de capacités renouvelables pourraient être installés dans le désert de Mojave.
27.000 MW de capacités renouvelables pourraient être installés dans le désert de Mojave.
DR

Washington doit à la fois satisfaire écologistes, trekkeurs et producteurs d’énergies renouvelables.

Le désert californien suscite bien des convoitises. Raison pour laquelle l’administration Obama n’entend pas en déréguler l’accès. Mercredi 14 septembre, le bureau de la gestion des terres fédérales (BLM) a annoncé le lancement d’un plan de protection de plus de 4 millions d’hectares (40.000 kilomètres carrés, la superficie de la région Centre-Val de Loire) du désert de Mojave.

Le Desert Renewable Energy Conservation Plan (DRECP) prévoit d’affecter certaines zones aux loisirs, quand d’autres seront intégralement protégées. Une portion de ces terres fédérales aux airs de western sera dédiée à la production d’énergies renouvelables.

27.000 MW supplémentaires

Selon les calculs de la Maison blanche, les 1.500 km2 affectés à l’éolien, aux installations de géothermie mais surtout aux centrales solaires devraient permettre d’installer 27.000 mégawatts de capacités nouvelles. Trop peu aux yeux des promoteurs des ENR qui jugent qu’on leur a laissé la portion congrue d’un fabuleux gisement potentiel.

La messe n’est, peut-être, pas encore dite. Le BLM se réserve encore le droit de réserver l’usage de 2.000 km2 supplémentaires. A suivre…



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus