Calcium: des compléments mauvais pour le cœur?

Le 30 mai 2012 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les compléments de calcium, pas si bénéfiques aux femmes...
Les compléments de calcium, pas si bénéfiques aux femmes...

Les compléments alimentaires à base de calcium, souvent pris par les femmes ménopausées pour améliorer leur santé osseuse, pourraient doubler le risque d’infarctus, selon une étude allemande (http://heart.bmj.com/content/98/12/920.full.pdf+html?sid=0d75df3d-ab80-4dd4-9b94-18f94902aa66) publiée dans la revue Heart.

S’il est bénéfique pour les os, le calcium fait encore l’objet de controverses quant à son impact cardiovasculaire. Certes, il limite plusieurs facteurs de risque (diabète, hypertension, obésité), mais pourrait favoriser les calcifications vasculaires, impliquées dans l’infarctus.

C’est bien un rôle délétère que montre l’étude menée par l’équipe de Sabine Rohrmann, du Centre allemand de recherche sur le cancer de Heidelberg, mais seulement pour le calcium pris sous forme de compléments. Selon une analyse de près de 24.000 personnes âgées de 35 à 64 ans, ceux-ci accroîtraient le risque d’infarctus de 86%. Voire de 136% chez les personnes ne prenant pas d’autres types de compléments.

Rien de tel pour le calcium d’origine alimentaire, d’un effet cardiovasculaire neutre. Cette divergence pourrait s’expliquer par des différences d’absorption: les compléments entraînent une augmentation rapide du taux sanguin de calcium, alors que celle-ci est bien plus progressive avec une source alimentaire. De quoi les prendre «avec vigilance», conseillent les chercheurs.

Les bénéfices cardiovasculaires semblent plus évidents pour la vitamine D, souvent prise en association avec le calcium: selon une récente étude britannique, les personnes souffrant d’un syndrome métabolique verraient leur risque chuter de 66% si elles atteignent l’apport nutritionnel conseillé (ANC) -seuil rarement atteint dans la population (voir le JDLE (http://www.journaldelenvironnement.net/article/la-vitamine-d-insuffisante-chez-80-des-francais,28739)).

Au-delà du calcium, plusieurs compléments alimentaires auraient des effets contre-productifs chez certaines personnes. Lors de travaux menés en 2011 chez des femmes âgées, plusieurs compléments se sont avérés liés à un risque accru de mortalité (voir le JDLE (http://www.journaldelenvironnement.net/article/vitamines-et-oligoelements-des-effets-contre-productifs,25515)).



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus