Bush va-t-il éviter le Congrès?

Le 17 avril 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le président des Etats-Unis a décidé, conformément à l'avis des démocrates qui s'étaient opposés à leur nomination, de ne pas retenir William Wehrum et Alex Beehler pour occuper deux postes importants de l'Agence de protection de l'environnement (EPA). Le premier était candidat pour rester de façon permanente directeur du bureau de l'air et des rayonnements, et le second pour devenir inspecteur général de l'agence. Mais selon le Los Angeles Times, le recours à des «recess appointment» est encore possible. Cette méthode consiste à contourner l'avis du Congrès et à nommer des personnes aux postes souhaités durant les vacances parlementaires.

Or George W. Bush est plutôt coutumier de la chose, puisque, selon l'Associated press, il a notamment nommé l'homme d'affaires Sam Fox ambassadeur des Etats-Unis en Belgique après avoir retiré sa candidature la semaine dernière, sachant qu'il n'obtiendrait pas la confirmation du Sénat. Mais il l'a nommé le 11 avril, durant les vacances parlementaires, sans le consentement du Congrès.






A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus