Budget 2008: le Sénat pas entièrement satisfait

Le 30 novembre 2007 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le secteur de l’écologie traditionnelle est en hausse de 25% dans le projet de loi 2008. Mais cela ne suffit pas à pallier certaines carences, selon l’avis de la commission des affaires culturelles sur la mission Ecologie, développement et aménagement durables.

Les crédits consacrés à la politique de protection de l'environnement, de la nature et des paysages connaissent une hausse de 30% par rapport à 2007 «alors que ce poste était toujours à la traîne précédemment», se réjouit le sénateur du Calvados et rapporteur d'un avis, au nom de la commission des affaires culturelles, sur le projet de loi de finances 2008.

Cependant, les chiffres sont «difficiles à comparer» en raison du cumul de compétences dû à la création du super ministère de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables (Medad). «C'est la première fois que le budget est construit comme cela depuis 1978, avec le grand ministère de l'équipement et de l'environnement de Michel d'Ornano.»

En 2008, le budget de la mission 181, intitulé «Protection de l'environnement et prévention des risques», qui n'est que l'un des 12 chapitres du budget du Medad, devrait représenter 4,4% du budget ministériel, soit près de 450 millions d'euros.

Certains points sont néanmoins à déplorer, comme l'absence de visibilité de financement pour les réserves, «25% d'entre elles disposant de moins d'un équivalent temps plein (ETP) pour fonctionner et 24% de 1 à 2 ETP.» En outre, «le Grenelle a apporté la preuve du manque de formation en sciences, biodiversité et sciences naturelles» mais leur financement «est reporté par l'Etat sur les collectivités territoriales.»

Si le sénateur est satisfait de «l'engouement donné par le Grenelle de l'environnement», il déplore que le budget ne prenne pas «du tout en compte l'application des mesures du Grenelle.»

Le projet de loi de finances 2008 est discuté au Sénat, en séance publique, depuis le 22 novembre. Les débats doivent continuer jusqu'au 7, voire au 11 décembre.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus