Bruxelles va proposer un moratoire sur le clonage animal

Le 18 octobre 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

La Commission européenne va proposer demain mardi 19 octobre un moratoire pour interdire pendant 5 ans le clonage animal destiné à l'alimentation humaine en Europe et demander une traçabilité des embryons et du sperme importés, a appris l’AFP vendredi.

Le clonage pour la recherche ou la préservation des espèces en danger ne sera pas concerné.

Cette proposition vise à apaiser les inquiétudes provoquées durant l'été par la vente au Royaume-Uni de viande d'animaux clonés, mais ne va pas aussi loin que ce que souhaitait le Parlement européen. En juillet, celui-ci avait demandé l'interdiction de la viande et des produits laitiers issus d'animaux clonés ou de leur progéniture [voir le JDLE].

Mais la Commission s’appuie sur le récent avis de l'Autorité européenne pour la sécurité alimentaire (Aesa), qui a confirmé dans son avis du 17 septembre ses précédentes conclusions quant à l’absence de risque spécifique lié à la viande et au lait issus des clones et de leur progéniture (bovins et porcins) [voir le JDLE].

Le clonage pour l'alimentation humaine est une technique quasiment inexistante dans l'Union européenne. En revanche, cette technique est très utilisée aux Etats-Unis, au Canada et en Argentine, rappelle l’AFP. La majorité des vaches laitières de l'UE sont issues de l'insémination artificielle, mais 98 % des semences utilisées proviennent de l'UE.

La proposition de la Commission préconise une traçabilité des importations, notamment des embryons et de semences d'animaux clonés. L'Union européenne ne peut pas interdire les importations, car elle contreviendrait aux règles de l'Organisation mondiale du commerce.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus