Bruxelles publie des conclusions sur les rejets de Sellafield

Le 08 juillet 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Dans le cadre de l’article 35 du traité Euratom, la Commission européenne (CE) avait diligenté une équipe d’experts pour vérifier le suivi des niveau de rejets du site britannique de Sellafield.

Les conclusions de ladite commission ont été rendues publiques récemment sur le site de la direction de l’énergie. Reste que les conclusions de cette enquête sont contrastées, notamment entre les résultats généraux et les détails. Ainsi, si la CE a bien vérifié que le suivi est «globalement satisfaisant », nombre de «cependant»émaillent le résumé et le rapport lui-même. La Commission a en outre émis plusieurs recommandations, mais, même si elle se félicite de «la coopération excellente de la part des personnels du site», elle note qu’elle «apprécierait être informée par les autorités britanniques compétentes des améliorations apportées». Au titre des recommandations figurent plus particulièrement des demandes auprès des autorités du site en matière de traçabilité des prélèvements de rejets gazeux et d’effluents, un meilleur monitoring par l’Agence de l’Environnement britannique des rejets de krypton (Kr-85) de l’usine de Thorp. L’agence est d’ailleurs beaucoup sollicitée, la commission de suivi réclamant de nombreux perfectionnements dans les processus mis en oeuvre pour tracer les rejets des diverses activités sur le site, dans la mesure où elle a la charge de délivrer les autorisations d’entreposage des matières radioactives.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus