Bruxelles propose de nouvelles règles de tarification routière

Le 01 juin 2017 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Taxer la distance plutôt que la durée
Taxer la distance plutôt que la durée

Selon l’une des propositions législatives présentées le 31 mai par la Commission européenne, 8 Etats membres devront désormais taxer les camions selon le nombre de kilomètres parcourus, et non plus le nombre de jours passés sur les routes de l’UE.

 

Ce sont la Belgique, Bulgarie, Danemark, Lettonie, Lituanie, Pays-Bas, Roumanie, Suède et Royaume-Uni qui devront donc modifier leur système de taxation des camions à partir de 2023. Ce changement est motivé par la volonté de Bruxelles d’encourager un moindre recours à la route, en limitant les distances parcourues.

 

Les voitures aussi

De leur côté, Allemagne, Autriche, Bulgarie, Hongrie, République tchèque, Roumanie et Slovaquie devront abandonner, au plus tard en 2023, leurs systèmes de vignettes. Taxant les voitures à la journée, ceux-ci devront désormais être calculés au prorata de la distance parcourue (péages).

Ces changements ont été salués par l’association européenne Transport & Environment. «Les systèmes basés sur la distance sont des outils efficaces pour réduire les embouteillages et promouvoir les véhicules et les transports les plus propres», a réagi William Todts, directeur exécutif de l’ONG basée à Bruxelles. Selon lui, les véhicules électriques bénéficieront d’une ristourne de 75% sur le montant des péages.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus