Bruxelles mise sur les bâtiments à faible consommation

Le 31 juillet 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La rénovation énergétique des bâtiments, une manne financière pour Bruxelles
La rénovation énergétique des bâtiments, une manne financière pour Bruxelles

Dans un communiqué publié ce 31 juillet, la Commission européenne a présenté une nouvelle stratégie pour développer les bâtiments à faible consommation d’énergie.

«Malgré leurs avantages économiques et environnementaux, les bâtiments à faible consommation d’énergie et à potentiel élevé d’économie de CO2 et de coûts d’énergie ont encore une faible pénétration du marché», observe Bruxelles.

La première idée est de mettre en place des conditions d’investissement favorables, en particulier pour la rénovation et l’entretien des bâtiments. Pour cela, la Commission envisage d’utiliser l’enveloppe de 120 milliards d’euros de prêts pouvant être accordés par la Banque européenne d’investissement dans le cadre du pacte pour l’emploi et la croissance décidé en juin.

Deuxième piste: stimuler l’innovation et améliorer les qualifications des travailleurs du secteur.

Ensuite, l’utilisation plus efficace des ressources est à nouveau appelée à la rescousse pour généraliser les systèmes de construction durable au sein de l’Union européenne.

Les entreprises de construction devront ainsi s’inspirer de codes de bonnes pratiques en matière d’éco-conception afin de travailler plus facilement dans d’autres Etats membres.

Enfin, Bruxelles prévoit de promouvoir la construction européenne et ses normes en-dehors de l’UE.

En raison de la crise, le secteur européen de la construction et des infrastructures a connu une baisse de 17% entre janvier 2008 et avril 2012.

Le 14 juin dernier, la Commission européenne a adopté un accord peu ambitieux sur la nouvelle directive Efficacité énergétique (DEE) (voir JDLE). En matière de rénovation des bâtiments, le texte ne prévoit qu’un objectif annuel de 3% du parc des administrations centrales. Selon le Bureau européen de l’environnement, l’UE ne sera pas en mesure d’améliorer de 20% l’efficacité énergétique en 2020.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus