Bruxelles invente la taxe sur les plastiques post-Brexit

Le 10 janvier 2018 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Günther Oettinger, commissaire européen en charge du budget, veut taxer le plastique pour compenser la perte de la contribution britannique
Günther Oettinger, commissaire européen en charge du budget, veut taxer le plastique pour compenser la perte de la contribution britannique

La Commission européenne a proposé, ce 10 janvier, d’instaurer une taxe sur les plastiques dont le détail sera publié en mai, au sein de son cadre financier pluriannuel couvrant l’après-2020.

 

Le Brexit a des effets insoupçonnés sur l’environnement. C’est en effet pour compenser la perte de la contribution britannique autant que pour réduire les déchets que le commissaire en charge du budget, Günther Oettinger, a proposé de créer une taxe sur les plastiques.

Brexit oblige, le budget de l’Union européenne sera amputé de 12 à 14 milliards d’euros par an à partir de 2021. Bruxelles propose de compenser cette perte pour moitié par de nouvelles ressources -dont la taxe sur les plastiques et la hausse des contributions nationales- et pour moitié par une série d’économies.

Côté taxes, les détails sont attendus en mai, lors de la publication du cadre financier pluriannuel post-2020. La taxe sur les plastiques ne sera donc pas intégrée à la stratégie Plastique que Bruxelles doit publier d’ici fin janvier. Les contributions nationales pourraient pour leur part progresser de 1% du PIB des Etats membres à 1,1 ou 1,2% selon Günther Oettinger.

Côté économies, sont visées les subventions attribuées au titre de la politique agricole commune (PAC) et de la politique de cohésion, qui représentent plus des deux tiers du budget de l’UE.

Le budget post-Brexit fera l’objet, le 23 février à Bruxelles, d’un premier débat informel entre les Etats membres.



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus